Cet article est issu du numé­ro 2 de Pays, consa­cré au Vercors.

Michel Morin, le ber­ger noir

L’éco-garde Michel Morin est res­pon­sable de l’équarrissage pour le Parc Natio­nal Régio­nal du Ver­cors : il nour­rit les vau­tours une fois par semaine dans le Diois, mais recherche des cha­rognes dans l’ensemble du parc le reste du temps.

Prune Vel­lot & Alain Doucé

C’est l’heure de la curée des vau­tours. En quelques minutes, ils se régalent et ne laissent que les os et la peau des car­casses. — Alain Doucé

Michel Morin est un homme de la terre, au corps endu­rant, au regard clair et au par­ler franc. En tant qu’écogarde au parc du Ver­cors, il s’est vu confier une sombre mis­sion : l’équarrissage. Trois jours par semaine, il col­lecte des cha­rognes d’ovins et de caprins pour les don­ner en pâture aux vau­tours. Âmes sen­sibles s’abstenir.

Michel Morin a tou­jours vou­lu tra­vailler « dans la nature et pour la nature ». Il a dédié une grande par­tie de sa vie à la forêt, d’abord au sein de l’Office Natio­nal des Forêts (ONF), puis en tant que bûche­ron-éla­gueur indé­pen­dant. C’est en 2002 qu’il a rejoint le Parc Natu­rel Régio­nal du Ver­cors comme éco­garde sur le sec­teur du Diois. Pen­dant six mois de l’année, de mai à octobre, il a consa­cré son temps à l’aménagement et à l’entretien des sen­tiers, mais éga­le­ment à l’accueil et à la sen­si­bi­li­sa­tion du public dans les offices de tou­risme ou au départ des sites de ran­don­née. Le reste de l’année, il le pas­sait dans la cano­pée. Jusqu’au jour où ses mains ne sont plus par­ve­nues « à tenir la tron­çon­neuse ». Le parc lui a alors pro­po­sé d’assurer l’équarrissage. Une mis­sion simple, mais ingrate. Il doit collecter…

[…]
Vous pou­vez com­man­der la revue papier pour ter­mi­ner votre lecture.

Pays est une revue indé­pen­dante, sans publi­ci­té, édi­tée par ses quatre cofon­da­teurs et cofon­da­trices. Tous les six mois, Pays, la revue qui nous entoure, s’intéresse à un nou­veau ter­ri­toire pour faire mieux que décou­vrir : comprendre.

Livrai­son gra­tuite dans le monde entier.

Der­rière cet article…

Prune Vel­lot

Entre la mon­tagne et le jour­na­lisme, Prune ne s’est jamais réso­lue à choi­sir. Glis­sant tou­jours car­nets et sty­los au fond de son sac, elle arpente les sen­tiers à l’affût d’histoires à racon­ter. C’est ain­si que son che­min a croi­sé celui des vau­tours et de l’écogarde Michel Morin.

Alain Dou­cé

Pho­to­graphe, accom­pa­gna­teur en mon­tagne, et auteur, Alain illustre par ses images les hommes, les femmes et leurs ter­ri­toires. Il pour­suit un tra­vail artis­tique, explo­rant la fron­tière entre nature et culture. Les uni­vers natu­rel et mon­ta­gnard sont pour lui une source d’inspiration.